L’arthrose de l’animal

//L’arthrose de l’animal

L’arthrose de l’animal

Habituellement quand vous dites mon cheval a de l’arthrose, on vous dit “donne de l’harpagophytum…”

Mais est ce si bien que cela?

Voyons tout d’abord qu’est ce que l’arthrose? 

L’arthrose est une affection chronique qui se manifeste par des douleurs persistantes aux articulations, causées par l’usure anormale du cartilage, et de l’ensemble de l’articulation. Elle est la forme d’arthrite la plus fréquente” (source Vulgaris Medical)

Comment on décèle l’arthrose?

Souvent parce que le cheval commence à avoir du mal à se relever quand il se roule, les articulations craquent (pas forcément lié à de l’arthrose mais il peut être associé avec un autre signe), l’animal met plus de temps pour récupérer.

On peut aussi faire un bilan par le vétérinaire (radios etc..), ostéopathe…

Il est important de bien définir que le souci du moment est lié à l’arthrose et pas à autre chose.

L’arthrose peut atteindre des sujets jeunes suite à des accidents (fractures, rupture ligamentaire etc…)

 

Et l’harpagophytum qu’est ce que c’est?

C’est un anti inflammatoire.

Qu’est ce qu’un anti inflammatoire?

source wikipedia : Un antiinflammatoire est un médicament destiné à combattre une inflammation. Il s’agit d’un groupe de médicaments destinés à traiter une réaction inflammatoire et les maladies qui en résultent telles que les manifestations rhumatismales, les fractures….

Du coup si on donne de l’harpagophytum c’est bien ou pas?

Les anti inflammatoires standards ont souvent une incidence sur le digestif, certes l’harpagophytum a nettement moins d’effet à ce niveau, mais si votre cheval est sensible à ce niveau là pensez y!

L’harpagophytum est la plante la plus “costaud” pour soigner le problème donc si votre cheval à 10 ans a de vagues problèmes de mobilité et que vous dégainez votre harpagophytum, quand il aura 17 ans et que ça ira plus mal que lui donnerez vous?

Les synergies de plantes apportent un intérêt particulier pour ce type d’affection, en effet, elles permettent d’offrir un intérêt supérieur que l’addition des effets de chaque plante utilisée.

Conclusion : l’harpagophytum pourquoi pas, mais plutôt en synergie avec d’autres plantes.

On vous parle sans arrêt de l’harpagophytum car souvent c’est la plante la plus connue par ceux qui la conseille.

Il y a aussi le cassis, frêne, reine des prés, curcuma, gratteron…..

 

Pour un petit souci de mobilité on vous conseille l‘art+, l’art+ curcuma, si craquements ou engorgement multiflex ou art+ gratteron 

On peut aussi utiliser le vinaigre de cidre pas celui pour vos salades, un vinaigre pressé à froid, fait avec la pulpe de la pomme et pas les trognons 🙂

à un niveau supérieur on partira sur l’art+ harpago, additionné de curcuma ou de gratteron si besoin.

Si l’animal souffre beaucoup on peut utiliser la version liquide qui agit plus rapidement (harpago, reine des prés , saule blanc) le releaf

 

Et pour les chiens, chats , etc…

Pour les chiens :

Pour des grosses douleurs, la version liquide : le releaf

Pour une arthrose de base sans grosses douleurs : le mobility

Pour les chats : kitty senior

Pour les humains : gélules d’harpago

Pour les NACS : mélange arthrose 

 

Et en externe ?

Un animal arthrosé doit bouger au maximum, une balade tranquille peut suffire, on peut aussi mettre l’eau à un autre endroit que le foin, de même pour la pierre à sel etc.. pour l’inciter à se déplacer.

Vous pouvez aussi faire des massages à base de gaultherie couchée (attention pour les chiens, ils se lèchent et interdit pour les chats) ou le mélanger à l’argile pour les chevaux

En mélange tout fait le muscle magic

 

Vous avez besoin de conseils personnalisés? Contactez nous : autourdesplantes@gmail.com

 

 

 

Par | 2018-01-24T14:35:35+00:00 24 janvier 2018|Chevaux pathologies|0 commentaire

À propos de l'auteur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.