logo-big-white

La tanaisie

La tanaisie

tanaisie

—Ecrit par Frederique Merck—-

Bonjour, en ces temps troublés où qui voit une fleur jaune dans un pré a tendance à hurler au sèneçon en oubliant que la nature est loin d’être uniforme quand on la laisse s’exprimer, j’avais envie de parler d’une autre plante jaune : la tanaisie.
Alors oui, en cas d’ingestion, la tanaisie en grande quantité ne serait pas top top pour les chevaux mais ça tombe bien, ils ne la mangent pas. Et puis, on est loin de l’if quand même.
Et la tanaisie a énormément de qualités.
Pour commencer, un bouquet suspendu tête en bas dans une écurie éloigne les insectes. Je connais un champion de France CSO pro qui continue à en avoir un dans chaque boxe… Pour ma part, je ne suis pas championne de France mais mes chevaux ont droit quand même à un bouquet dans leur boxe.
Les fleurs en poudre auraient aussi un effet vermifuge d’après mes lectures. Je n’ai pas testé. Ce serait bien en infusion de fleurs séchées.
Dans les poulaillers, la tanaisie suspendue partout tendrait aussi à éloigner ou limiter les poux rouges car elle contient de la thuyone, répulsive naturelle des poux, puces, punaises.
Une fleur frottée contre les chevilles permettrait d’éviter les tiques. Quand j’y pense, je le fais avant d’aller crapahuter en prospection ornithologique ou entomologique (sans tout de même faire l’impasse sur le pantalon rentré dans les chaussettes)
Il est aussi possible de la mettre en sachet en tissu dans les armoires, contre les mites et les acariens.
Enfin bref, Google est votre ami pour voir plus loin

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Tanaisie_commune

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.